multi-serveur ©

 

thé brulant

J'étais tombé dans son thé brûlant de désir pour elle, sans prendre garde que je tenterais d'atteindre son cur !

En descendant dans la profondeur de sa gorge

je sentais ce liquide doré m'entourer par petites gorgées.

Soudain ! le bruit de son coeur me fit sursauter !

Je cherchais comment y pénétrer. En vain, je m'agrippais à ses jolis poumons en tentant d'y rester !

Mon coeur battait près du sien sans pouvoir lui prouver mes sentiments !

J'entendis au loin un grand rire arrivé !

Le bruit grandissant souleva ses seins et me fit tomber...

J'aperçus au passage son âme déjà encombré par mille amants à moitié nus !

Son ventre ressemblait au paradis sans trop y croire !

Puis ma chute continua avec l'envie de m'installer là où l'amour conservait les odeurs de ses amants !

L'itinéraire semblait compliqué et aucune indication pour y arriver !

J'aperçus son joli sexe en espérant ne pas me tromper !

Sa chaleur me fit suffoquer alors que j'entamais

des caresses en cherchant sa sensibilité... Je pensais avoir réussi quand je fut expulsé sous la poussée d'un inconnu !

Marta m'avait viré alors que je commencais à aimer son thé !

Elle ne saura jamais l'espoir que je portais en elle...

Bruxelles-Aarschot samedi 5 octobre 2002 - 7 h 30 pour Marta Carrasco

 

être africaine entière

Je serai une femme africaine dans ma prochaine vie !

Je couperai la coutume en mille chiffons de poupées.

Je peindrai les hommes en femmes excisées...

Je redonnerai aux femmes l'envie d'avoir envie !

Elles rattraperont ce retard du plaisir tué par les hommes.

Le sexe sera comme une nouvelle nourriture féminine !

Seuls, les mâles aux mains d'ange feront l'amour sans retenue avec ces femmes restées entières.

 

Il faudra veiller au retour des sorcières à rasoir qui gardent la tradition comme leur propre punition

d'être mutilées et sans joie de jouir un seul jour...

L'Afrique redeviendra une oasis de plaisir comme bien avant les pharaons.

Périgueux jeudi 11 janvier 2001 - 16 h 39 pour les femmes africaines

revenir a la page d'accueil de persona grata